top of page

Collection « les 7 péchés capitaux animaliers » Peinture acrylique d'animaux haut en couleur

Et si je peignais les 7 péchés capitaux… C’est l’idée qui me trottait dans la tête depuis maintenant bien longtemps. Mais comment pourrais-je m’approprier ce sujet en gardant de la légèreté et surtout en étant un peu originale dans mes créations ?

J’ai donc pensé qu'il serait sympa de trouver, pour chacun des péchés, l’animal qui, à mes yeux, serait le plus adapté pour devenir l'effigie de la paresse, l'orgueil, la colère, l’avarice, la luxure, l’envie ou bien encore la gourmandise.


Bien sûr j’ai d’abord fait mes petites recherches sur internet pour voir les différentes espèces se prêtant bien à chacun des péchés capitaux. J’ai trouvé pas mal d'idées intéressantes. Mais pour la plupart, je n’étais pas satisfaite de l’animal qui était rattaché à ses différents péchés.


Pour ce qui est du style, je souhaitais véritablement que l’on retrouve un point commun entre chacun de ses tableaux. Ainsi pour les 7 créations, on retrouvera cette “tache” de peinture aux couleurs de l’animal. 


La GOURMANDISE - L’ours gourmand

J’ai choisi de représenter un ours (certains verront un panda mais c’est bel et bien à l’ours brun que j’ai voulu peindre ^^). Quand je visualise la gourmandise, je pense instantanément à des bonbons, des cupcakes, des macarons, du chocolat… Bref je pense à toutes ses douceurs sucrées qui nous font saliver. Si on observe de plus près certaines de ces sucreries, on peut constater que la forme choisie pour les représenter est très souvent ce mammifère imposant qu’est l’ours (ok c’est plutôt un ourson, mais l’idée est là). On retrouve par exemple les bonbons en gélatine, les guimauves enrobées de chocolat ou encore quelques gâteaux industriels.

Autre point, qui a complété mon choix, c’est que l’ours est naturellement gourmand. Il adore le miel et se nourrit de différentes baies.


LA PARESSE - La paresse du paresseux

Pour la paresse, j’ai longuement hésité. J’avais envisagé de peindre un chat parce que quand je vois mes 2 boules de poils passant leur temps à dormir, je me dis que ce sont vraiment les rois de la paresse. Mais ensuite j’ai réfléchi, le chat ce n’est pas mal mais je trouvais que c’était un animal un peu trop “classique”. J’adore les chats mais j’ai préféré choisir une espèce qui sorte un peu plus de l’ordinaire. Alors j’ai choisi le paresseux. Cet animal porte bien son nom, il se déplace très, très, très doucement, 10 m à la minute. Ce que je trouvais original, c’est que la couleur de son pelage tire vers le vert de par son alimentation exclusivement végétale.


L’AVARICE - La pie avare

Bizarrement c’est sur ce péché que j’ai eu l’idée de faire cette collection et c’est également avec l’avarice que j’ai eu le moins de difficulté à trouver l’animal adéquat. Pour moi l’avarice, c’est l’attachement excessif à l’argent, aux richesses ou à toutes autres possessions. Ainsi j'associe l’avarice à  l’argent, aux pièces de monnaie soit en d'autres termes à tout ce qui brille. Et de quel animal dit-on qu’il est très attiré par tout ce qui brille ? La pie bien sûr. Effectivement, après de multiples recherches, je me suis rendu compte que cette particularité n’est en réalité qu’un mythe. La pie ne vole pas spécialement les objets qui brillent mais comme cette idée est quand même ancrée dans l'inconscient collectif (et le mien aussi), c’est pour moi l’animal idéal pour représenter ce péché capital qu’est l’avarice.


LA COLÈRE - La colère du Lama

A l’inverse, c’est le péché qui m’a causé le plus de difficultés pour trouver l’animal le plus adapté. Parce que pour moi n’importe quel animal peut être agressif, ou en colère, et d’autant plus avec les espèces sauvages. Alors j’ai fait des petites recherches. Le loup, le léopard et le sanglier symbolisent, dans certains écrits religieux, la colère. Mais vous l’avez certainement deviné, je souhaitais être plus originale. Et vous savez quel animal a une façon très originale de s’énerver ?

Le lama ! Quand ils sont en colère, ils rabattent leurs oreilles en arrière, claquent leur langue plusieurs fois, gonflent leurs joues puis crachent. C’est leur manière d’exprimer leur irritation. Je trouve ça tellement atypique que je me devais d’en faire l'égérie de la colère.  Parmis tous les animaux, c'est bien le lama qui est le plus original et adapté.


L’ORGUEIL - L’orgueil du paon

Pour ce tableau, je n’ai pas cherché longtemps pour trouver le meilleur animal qui serait l'effigie idéale de l’orgueil. Le paon est, pour moi, parfait pour ce rôle. Avec son plumage coloré et éblouissant, il est considéré comme l'un des oiseaux les plus beaux et les plus majestueux du règne animal et il semble presque le savoir. Il donne cette impression de se sentir supérieur aux autres paons par son comportement hautain et confiant, combiné à son attitude de se pavaner avec beaucoup d’assurance.

Donc oui, je n’ai pas été bien loin pour choisir cet animal mais qui aurait pu être meilleur représentant que le paon ?


L’ENVIE - Le serpent de l’envie

Là encore mon choix a été très largement influencé par mes recherches sur internet. Dans différentes cultures, le serpent symbolise l’envie.

Dans l’histoire d’Adam et Ève, par exemple, on pense immédiatement au serpent qui tente Ève.


Le serpent, dans cette histoire, séduit Ève en lui disant qu'elle deviendrait comme Dieu en mangeant du fruit de l'arbre de la connaissance du bien et du mal. Cette tentation d'acquérir une connaissance interdite et de devenir semblable à Dieu est souvent interprétée comme une manifestation de l'envie, le désir de posséder quelque chose qui ne nous est pas destiné.

 

LA LUXURE - Le lapin luxurieux

Je dois bien l’avouer, je n’ai pas eu besoin de réfléchir bien longtemps pour trouver l’animal qui représenterait le mieux ce péché capital. La réputation du lapin le précède. Les expressions telles que « chaud lapin » ou "courir deux lièvres à la fois" nous sont familières à tous. Sans parler du célèbre logo emblématique de Playboy, représentant une silhouette de lapin habillé d’un nœud papillon rose. Alors même si l’idée d’origine était le lapin, c’est le lièvre que j’ai choisi comme égérie de la luxure.


ANNEXE À LA COLLECTION : Des animaux à l'artiste

En plus de ces 7 tableaux que je viens de vous présenter, j’ai souhaité réaliser quelques photos annexes à cette collection. Loin de moi l’idée de me considérer comme photographe, j’avais juste envie, pour le fun, de réaliser des photos qui illustreraient chacun des sept péchés capitaux à travers le regard et les habitudes d'un artiste.



Devinerez-vous quel péché est représenté pour chacune de ces photos ?

RÉPONSES : 1re ligne de gauche à droite : Colère, paresse, envie, avarice ; 
2e ligne de gauche à droite : Gourmandise, Orgueil, Luxure


 

J’espère que la découverte de cette collection vous aura plus. Je serais ravi de connaître vos avis et vos impressions sur ces différents tableaux.

En attendant de vous lire, je vous dis à bientôt

273 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page