top of page

Quel est l'intérêt d'un croquis ?

On m’a offert un bouquet de fleurs. Comme ça, pour le plaisir. Il était absolument magnifique, il n’était pas bien grand mais tellement coloré. Je ne pouvais que m’inspirer de cette magnifique composition florale pour créer un nouveau tableau. Je n’avais pas encore l’idée finale mais je savais que ce bouquet serait mon sujet. J’ai d’abord réalisé un simple croquis de ce tableau.


Pour chacune de mes créations je procède de la même manière. Que l’inspiration vienne d’une photo ou de quelque chose que je vois en temps réel, je réalise un croquis afin de structurer les idées que je pourrais avoir. C’est à mes yeux l’une des étapes les plus importantes du processus de création. Il m’arrive parfois de ne pas passer par l’ébauche mais cela en découle une création dont je suis très peu satisfaite au final. Je sais que certains peignes de façon plus intuitive (et je les admire) mais personnellement j’ai besoin d’avoir un minimum d’information sur la direction que va prendre ma peinture à l’acrylique.

Il existe plusieurs avantages à réaliser un croquis avant de se lancer à corps perdu sur une nouvelle toile.


1- La maniabilité

On peut déjà partir du principe que la plupart du temps, le croquis se fera au crayon, voire au stylo, plutôt qu’à l’acrylique.

Dessiner au crayon HB ou peindre au pinceau c’est, soyons honnête, totalement différent. Pour moi, lorsqu’on utilise un crayon (ou un stylo) il n’y a pas vraiment de surprise sur le placement du graphite (ou l’encre). Si l’objectif est de tracer un trait, il apparaîtra tout naturellement sur le support sans problème particulier (sauf bien sûr si la mine se casse). En revanche, le pinceau peut avoir des réactions plus aléatoires et plus imprévisibles que le crayon. Avec autant de paramètres comme la texture de la peinture, le support ou le poil du pinceau, le résultat pourra avoir un rendu totalement différent.

Faites le test, prenez un papier, et tracez deux traits au crayon côte à côte et faites la même chose avec un pinceau. Vous verrez que réaliser 2 tracés identiques avec un pinceau sera plus « travaillé » que de simples coups de crayon.


2- Le gain de temps

En réalisant une ébauche, vous gagnerez du temps. Vous pensez sûrement que non, puisque vous allez certainement passer une bonne heure à réaliser votre dessin. Mais en réalité, lorsqu’on se lance dans une nouvelle idée, celle-ci a souvent tendance à évoluer au fil de l'évolution de votre création. Ainsi, dès que vous commencerez à travailler votre croquis, vous pourrez déterminer l’emplacement de votre sujet principal et régler vos jeux d’ombres et de lumières en travaillant sur les valeurs. Vous pourrez également anticiper l’ajout de nouveaux éléments…

Cela vous permettra d’avoir une base de réflexion avant d’attaquer votre véritable création, vous structurerez vos pensées et vos idées et commencerez à éliminer celle qui sera de trop, pour éviter les erreurs au moment d’entrer dans le vif du sujet.

En plus, vous vous épargnerez le « stresse » de la toile blanche. Il arrive parfois que commencer sur une très grande toile soit plus frustrant que de se lancer sur un format plus petit.


3- Le coût

Comme je l’ai expliqué juste avant, on peut gagner un temps précieux à préparer un croquis avant de peindre sur sa toile. Mais en plus on peut faire des économies. Avant de réaliser cette étape fondamentale, je me lançais, tête baissée, à peindre. Résultat, des toiles gâchées, de la peinture gaspillée et l’estime de moi au plus bas… Aujourd’hui, si quelque chose m’inspire je le dessine au préalable au crayon sur un de mes nombreux carnets. Et à choisir entre gâcher de la peinture et des toiles inutilement, je préfère crayonner mes idées sur papier pour n’avoir aucun regret, ni aucune

frustration à ne pas concrétiser mon idée. Parce que quand j’y réfléchis, tous mes croquis n’ont pas abouti à un tableau mais tous mes tableaux finis sont nés d’un croquis… Il arrive même parfois que mon œuvre soit totalement différente du croquis… mais dans tous les cas, le croquis aura laissé le temps de mûrir à mon idée de départ.


En plus, pas besoin de sortir, dès la naissance de votre idée, tout votre attirail pour peindre, un simple carnet à dessin et un crayon gris suffiront à l’immortaliser.



 

J’espère vous avoir donné envie de dessiner vos ébauches avant de créer votre chef-d'œuvre. Surtout, n’hésitez pas à me dire si vous réalisez ou pas un croquis avant chaque tableau et pourquoi.


















25 vues0 commentaire

コメント


bottom of page