top of page

Quels sont les meilleurs supports pour peindre à l'acrylique ?

La peinture acrylique a un réel avantage. Au-delà de sa capacité à sécher très rapidement, elle peut être utilisée sur de multiples supports. Et il en existe une quantité infinie. Ils peuvent influencer le rendu de vos couleurs et ainsi altérer le résultat final de vos oeuvres. Les coups de pinceaux n'ont pas le même rendu suivant qu'ils soient placés sur du papier ou sur du bois. La réaction de votre support est elle aussi différente au contact de la peinture acrylique. Le poids, le prix et la possibilité de stockage font également partie des critères à prendre en compte pour bien choisir son support.Donc, voici un petit comparatif pour vous aider à choisir celui qui vous correspondra le plus.

N°1 : Le papier

Les avantages : Le papier offre de multiples possibilités. Avec le temps, j'ai pu me rendre compte que l'un des principaux avantages de ce support, est qui est à la fois léger et fin. Ce qui soyons honnête, facilite grandement le stockage. S'il existe différents coloris et conditionnements, j'ai une réelle préférence pour les carnets, du fait qu'ils soient facilement transportables. La feuille libre est, à mes yeux, plus intéressantes pour des réalisations "grand format". Le grain qu'offre certain papier peut être utile pour donner un effet à mes coups de pinceaux. Enfin, un des critères non négligeable est, bien évidemment, le prix. Ces supports sont accessibles à tous les budgets. Et à l'inverse d'une toile apprêtée, le prix est beaucoup plus abordable. Par exemple, un papier de 300g /m2 au format A4 coutera entre 20 et 50 centimes la feuille. suivant le conditionnement. Et il faudra compter entre 3 et 10 € le châssis entoilé du même format... Il est donc préférable de choisir un support papier lorsque vous débutez.

Les inconvénients : Attention, cependant, à ne pas choisir n'importe quel papier. En effet, avec un papier trop fin, l'utilisation de peinture dite humide n'est pas conseillée. En dessous de 300g /m2, l'eau n'est pas absorbée correctement et votre création risque de gondoler. Si le papier avec un grammage important est idéal pour l'acrylique, j'ai pu me rendre compte que l'accumulation de couche est à proscrire, car là encore le papier se déforme. Personnellement j'utilise surtout le papier pour m'exercer mais rien ne vous empêche de l'utiliser pour créer de véritable oeuvre d'art. Et si comme moi, vous aimez exposer vos peintures, il faudra alors, investir dans des sous-verre ou de simples cadres pour ne pas les abimer avec le temps. En effet, si vous accrochez votre papier à même le mur, avec du ruban adhésif ou de la pâte à fixer, votre papier risquerait de s'abimer, de se déchirer ou de se courber.



N°2 : Le carton

Les avantages : Le carton peut être entoilé ou être utilisé brut. Le carton entoilé est un très bon alternatif à la toile apprêtée. Moins cher et moins encombrant qu'une toile classique, il a le mérite d'en avoir les mêmes propriétés. La texture de ces deux supports est identique et les effets réalisés à l'aide d'un pinceau ou d'une spatule seront comparables. Avec un prix très abordable, j'utilise souvent le carton entoilé pour des réalisations personnelles qui ne sont généralement pas destinées à la vente. À l'instar du papier, le carton s'expose plus facilement et trouve sa place sur un mur, sans avoir recours à un cadre. L'avantage, non négligeable de ce support, est qu'il est directement apprêté à l'inverse du carton brut. Ce qui permet un gain de temps indéniable.

Les inconvénients : Si le carton entoilé est prêt à l'usage, la version brute, elle, nécessite une préparation indispensable. Une ou deux couches de Gesso suffisent à éviter cet effet de déformation que l'on retrouve avec le papier trop fin. Cependant, ce support, qu'il soit recouvert d'une toile déjà préparée ou qu'il faille recouvrir d'un apprêt, ne supporte pas les multitudes de couches ou une trop forte humidité. Tout ceci aura principalement, pour effet de gondoler, de la même manière que le papier.


N°3 : La toile

Les avantages : Même s'il existe des toiles vendues au mètre et non apprêtées, le plus courant et le plus économique reste, sans aucun doute, les châssis entoilés. J'affectionne tout particulièrement ce support car, à mes yeux, il rend mon travail plus abouti et plus légitime. Ce qui, en soi, est, je le sais, complètement faux. Autre aspect positif de la toile est qu'elle se suffit à elle-même. Je m'explique. Il n'est pas obligatoire d'encadrer un châssis entoilé, il peut être exposé tel quel, directement sur un mur. La toile peut de ce fait, embellir une pièce, très facilement.

Les inconvénients : Si l'embellissement, via un encadrement quelconque, n'est absolument pas nécessaire avec une toile installée sur un châssis, il faudra quand même penser à placer des fixations solides pour fixer vos oeuvres d'art. Personnellement, chacune de mes toiles est agrémentées de fixations pour une installation presque immédiate au mur et j'utilise les châssis exclusivement pour des tableaux destinés à la vente ou dans l'objectif final de les accrocher chez moi. En effet, les toiles sont assez chères et si votre but est uniquement de vous entrainer, je ne vous conseille pas de le faire sur ce support. Autre point négatif, le stockage. Les toiles ont la fâcheuse tendance à prendre beaucoup de place. Et, avec le temps, vous risquerez de les abîmer en les laissant prendre la poussière.



N°4 : Le bois

Les avantages : Je vais être honnête, le bois est un support que je n'utilise jamais. En revanche, je sais que la peinture sur bois est très peu couteuse. Il a un avantage certain car contrairement au papier, au carton ou à la toile, il ne gondole pas et peut supporter des poids plus importants que les précédents supports. La sensation du pinceau sur la toile est plus agréable et plus fluide. Les poils du pinceau n'accrocheront pas, ils glisseront beaucoup plus facilement sur le bois. Et si vous êtes adepte de récup', l'utilisation de vieille planche peut très bien faire l'affaire.

Les inconvénients : Alors oui, vous pouvez utiliser une planche de bois ou même une simple branche pour peindre à l'acrylique. Cependant, il est important de préparer le support. Dans le commerce vous trouverez des planches déjà lisses, qu'il vous suffira de recouvrir d'une couche de Gesso (transparent si vous souhaitez garder le motif de votre morceaux de bois) mais si vous utilisez de vieille planche, il faudra veiller à ce que votre surface soit bien préparé et bien traité pour que votre peinture s'étale correctement sur votre surface. Si le bois support des charges plus lourdes que les autres supports, il n'en reste pas moins fragile, au contraire. Le bois peut s'avérer délicat. Un simple choc peut briser votre oeuvre. Une différence de températures peut également avoir un effet néfaste sur vos créations mais l'utilisation du bois peut amener à de très beau résultat.


 

Avec toutes ses informations vous devriez déjà avoir une idée du support qui sera le plus adapter pour vous. J'espère que cet article vous a plu. Surtout n'hésitez pas à vous inscrire et à partager en commentaire le support que vous préférez.


849 vues2 commentaires

2 comentários


Sarah Naitkaci
Sarah Naitkaci
03 de mai. de 2023

bonjour, d'abord je tiens à vous remercier pour cet article qui est très intéressant ,ensuite je voudrai vous demander de m'informer s'il est ,possible d'utiliser des planches de récupération (par exemple de vielles étagères-pour peindre à l'huile ou à l’acrylique et faire de beaux tableaux.

merci encore


Curtir
Respondendo a

Merci beaucoup 😊 je suis très contente que cet article vous aide.

Pour ce qui est de récupérer les planches d’une ancienne étagère, c’est une excellente idée. C’est tout à fait possible de peindre à la peinture acrylique sur vos planches de bois. Je pense qu’il faut quand même poncer un petit peu le support pour que la peinture adhère mieux mais c’est tout à fait faisable. Pour ce qui est de la peinture à huile, je n’ai encore jamais essayé.

J’espère que ma réponse aura pu vous aider.

Je vous souhaite de belles créations.

Curtir
bottom of page