top of page

Quoi peindre quand on manque d’idées ?


Ah... le fameux syndrome de la page blanche... J'imagine que si tu lis cet article c'est que tu es en pleins dedans. Si ce n'est pas le cas et que tu es ici par curiosité voici la petite définition de Wikipédia : "le syndrome de la page blanche, aussi désigné par le terme de leucosélidophobie, est un trouble psychique de l'écrivain, ou d'autres artistes, se présentant comme l'impossibilité de commencer ou de continuer une œuvre. " On peut partir de cette affirmation simple : tout le monde, ou presque, peut être, un jour, confronté à cette fameuse panne d'inspiration. L'envie de créer est belle et bien présente mais rien ne se passe. Alors pour les artistes peintres se retrouvant devant ce support vide de couleur et de formes, c'est un peu comme se retrouver face au vide, au néant. Cela peut arriver tout aussi bien aux débutants comme aux plus confirmés. Personne n'est épargnés. Que ce soit, celui qui commence une peinture après plusieurs mois de désert artistique ou celui qui entame une nouvelle création après avoir peint un tableau grand format avec un nombre incalculable de détails.

Pour chaque situation, il y a certainement une raison à cette "phobie" mais nous ne nous attarderons pas sur le sujet ici. Je vais plutôt vous donner quelques pistes pour débloquer votre manque d'inspiration.

Générateur d'idée

On va commencer par la piste la plus simples : Un site qui vous donne des idées. Oui oui ça existe. Voici les deux que j'utilise le plus souvent : Poule de cristal et Eurekaaa. Ces deux générateurs d'idées sont construits sur le même principe. Il génère des mots, des idées simples (des expressions) ou des phrases plus complexes. Ces sites sont très simples d'utilisation mais je conseillerai quand même au débutant de privilégier l'option mot aux expressions et aux phrases. Ceci dit rien n'empêche, et ça peu importe le niveau, de profiter de chacune des options que proposent ces générateurs. Vous trouverez alors des expressions du genre : " des envahisseurs séniles" ou encore "Un scorpion à la couleur insolite joue à cache-cache avec un jongleur, dans un cratère." Avec tout ça, difficile de ne pas trouver l'inspiration. Cela promet même des dessins farfelus et rigolos. Pour ceux que les mots n'inspirent pas, le petit plus d'Eurekaaa, c'est la génération d'images aléatoire, qui peut être très intéressante pour laisser libre cours à son imagination. En réalité ces images ne sont qu'un amalgame de tâches pouvant laisser apparaître... ce que vous voulez y voir.

Un petit format rapide

Parfois l’élément qui entraîne le manque d’inspiration, c’est tout simplement le format de la toile ou de votre feuille de papier. Plus la surface à peindre est grande, plus le risque de basculer vers le syndrome de la page blanche, l’est aussi. La peur de ne pas y arriver, ne pas savoir par où commencer ou la volonté de terminer le tableau rapidement… tous ces facteurs peuvent entraîner cette sorte de paralysie mentale. Alors n’hésitez pas ​à choisir un format ​plus petit. En choisissant de réaliser votre peinture sur un format plus petit​, vous pourrez choisir des objets ou des sujets plus précis comme par exemple, ce que vous voyez à travers votre fenêtre, le bouquet de fleurs se trouvant sur votre table, ou votre animal de compagnie dormant sur le canapé... Votre composition sera mon complexe et mon chargé en éléments à détailler et donc plus facile de bien commencer son oeuvre. Après une œuvre complexe ou pour peindre durant un laps de temps réduit, cette option sera idéale pour libérer votre inspiration.

Photo simplifiée

Cette piste peut largement s'appliquer à n'importe quel niveau de pratique. C'est aussi un moyen efficace d'éviter la frustration. En cas de difficulté à reproduire fidèlement un sujet ou si l'abstrait est plus votre tasse de thé, vous réussirez à booster votre créativité. L'idée est de simplifier les formes et les couleurs que vous voyez sur la photo que vous aurez préalablement choisie. Et pour vous aider à mieux percevoir les éléments qui composent votre modèle, vous pouvez choisir de placer votre image le plus loin possible de vous afin de ne plus distinguer aucun détail ou d'utiliser un logiciel de retouche pour simplifier votre photo. Si vous utilisez Photoshop vous pourrez appliquer le filtre de votre choix (personnellement j'aime bien utiliser le filtre artistique "découpe". ) La simplification de votre photo sera parfaite dans le cas où vous souhaitez créer mais que vous ne voulez pas réaliser une œuvre avec beaucoup de détails. Juste peindre pour le plaisir de peindre et de créer.

Tâches et autres textures

Parfois la simple vision de ce grand aplat blanc peut bloquer votre envie de créer. Peut-être par peur de ne pas optimiser l'espace​ ou la peur de ne pas pouvoir revenir en arrière. Peu importe la raison, il est souvent conseillé de placer une couleur de fond sur votre tableau pour ne pas vous laisser intimider par cette surface "vide". Et même si c'est un très bon conseil, il se peut que cela ne suffise pas à débloquer votre inspiration. Dans ce cas-là, jetez quelques taches de peinture et observer la forme qu'elles prennent. Un peu dans le même esprit que le générateur d'image d'Eureka, vous pousserez votre cerveau à percevoir quelque chose et créez sûrement de magnifiques tableaux. La variante du jet de peinture est l'utilisation de texture. Soit en utilisant un simple modeling Past pour créer des touches de relief, soit en utilisant des médiums texturés ou encore en "creusant" dans la peinture, le gesso ou le modeling past avec divers objets. Toutes les idées sont permises. Avec cet exercice, vous serez obligé de laisser faire le hasard en écoutant uniquement votre instinct. Quand on manque d'inspiration, le plus dur est souvent de placer les premiers coups de pinceau ou le premier trait au fusain. Ainsi avec cette astuce votre toile ne sera plus vierge et fera naître une idée qui ne fera que grandir à chaque coup de pinceau.

Photo banale

Personnellement je suis de plus en plus d'avis, que s'inspirer d'une photographie magnifique, est inutile. Pourquoi ? Parce que le sujet qu'aura choisi le photographe au préalable est déjà sublimé par le savoir-faire du photographe. Au contraire, la photo doit être prise avec conscience mais pas avec l'œil d'un photographe mais bien celui d'un artiste peintre. Et en plus j'aime me lancer des défis, alors pourquoi ne pas essayer de rendre une simple photo et en faire un tableau intéressant. C'est un exercice, plus complexe qu'on ne le pense, mais qui oblige à imaginer une dimension différente à votre image, à lui donner - une seconde - vie. Donc dans cette optique, sélectionnez la photo la plus banale de votre téléphone et sublimez-là à travers vos coups de pinceaux.

Je pense vous avoir donné assez de pistes pour relancer votre machine créative et ainsi ne plus avoir peur de ne pas savoir quoi dessiner. N'oubliez pas que toutes les peintures ne deviennent pas des chefs-d'œuvre mais tous les chefs-d'oeuvre ne viennent au départ que d'une simple idée. Alors lancez-vous, l'inspiration vient en peignant.

 

Dites-moi en commentaire si vous aimeriez avoir des idées d'exercices pour booster votre créativité ou pour donner des idées de peinture. Je me ferai une joie de partager avec vous, toutes les idées que je pourrais avoir. Bonne création à tous !

38 vues0 commentaire

Comments


bottom of page