top of page

Tutoriel : Comment créer un pochoir au pistolet à colle ?


Je cherchais un sujet pour le nouvel article de ce mois-ci. Ma source d’inspiration la plus importante est sans hésiter, Pinterest. Toutefois, je m’interdis de copier bêtement les articles ou les oeuvres d’autres artistes. Je m’inspire parfois de certains sujets ou je pioche par ci par là quelques idées. Notamment pour le dernier tableau réalisé.


Un matin, je débute ma journée, comme toujours, en cherchant de nouvelles idées. Et par hasard, je suis tombée sur un tutoriel permettant de réaliser des pochoirs à l’aide d’un pistolet à colle.

Après une lecture rapide, je me suis aperçu que je possédais tout le matériel nécessaire pour pouvoir le mettre en pratique… J’ai immédiatement pensé que cela me servirait pour plus tard.


Et le moment de ressortir cette idée se présenta ce week-end.


Les pochoirs

Me voilà donc en train de réunir tout le matériel nécessaire pour réaliser mes tests (du papier sulfurisé, un pistolet à colle, une dizaine de bâtonnets de colles supplémentaires et quelques modèles de pochoir).

J’ai préféré prendre des modèles pour mes essais afin de gagner du temps. Cependant, je peux déjà dire que je réaliserai mes propres pochoirs pour les créations à venir.

Pour ces essais, j’ai choisi différentes plumes avec de nombreux détails et un modèle plus simple avec des traits plus épais.


Motif avec très peu de détails. Traits épais

Vous vous en doutez, les détails sont plus compliqués à créer avec un pistolet à colle classique (de bricolage) qu’avec un matériel destiné aux loisirs créatifs.

À l'inverse, si l’objectif est de réaliser un pochoir avec des formes épaisses et pleines ou dans un format important, le pistolet pour loisirs créatifs ne sera pas vraiment adapté. En effet, l’exercice risque d’être long et peut-être même devenir un peu douloureux. Je ne sais pas si cela vient de mon propre pistolet mais à force de presser sur la gâchette, j’ai eu quelques courbatures aux doigts après tous ces essais.


Pour que le pochoir soit utilisable et pratique, il faut bien penser à relier tous les traits de votre dessin entre eux.

Mais il est tout à fait possible de réfléchir à un pochoir en plusieurs parties du moment que vos traits ne sont pas trop fins.


Je me suis rendu compte, au moment de décoller le pochoir, que si les intersections n’étaient pas bien liées, la structure du pochoir était un peu plus fragile. Mais heureusement, la colle sèche très rapidement, ce qui permet de réaliser des retouches très simplement.


L’utilisation

Avant d’arriver à la réalisation finale, j’ai quand même effectué quelques tests sur une vieille toile, afin de bien analyser le rendu et de « maîtriser » l’utilisation du pochoir.

Bien plaquer les pochoirs pour un résultat optimal

Un des premiers points que j’ai constatés, c’est qu’il est important de bien positionner le pochoir avant d’appliquer la peinture. Il faut que chaque partie touche entièrement le support, sans cela la peinture risque de s’infiltrer dans les coins mal positionnés. Je me suis aussi aperçu que l’utilisation de pochoirs avec des traits plus épais est préférable car ils sont plus faciles à placer.


Vient ensuite la peinture. Tout d’abord j’ai trouvé plus pratique d’utiliser de la peinture en spray ou en bombe plutôt que de la peinture au pinceau. Comme le pochoir est juste posé sur mon support, Il est très compliqué d’utiliser le pinceau sans faire bouger celui-ci.

Le pochoir est utiliser comme un masque.

Autre point important, les modèles que j’avais sélectionnés étaient en négatif c’est-à-dire que la partie « colle » représentera mon dessin. Dans ce cas-là, j’ai dû utiliser mon pochoir comme un masque.

À l’inverse si l’objectif est de créer un vrai pochoir, les espaces vides devront représenter le dessin.


La révélation

Passons ensuite au décollement du masque. Ne faites pas la même erreur que moi, n’attendait pas que la peinture soit complètement sèche. Vous risquez de ne pas réussir à enlever le pochoir de votre support. Et à l’inverse, si la peinture est encore trop humide vous risquez de gâcher votre effet.

En retirant le masque de colle, j’ai pu m’apercevoir que le rendu des détails n’était pas très précis voire plutôt grossier. L’utilisation de la colle rend le pochoir très irrégulier, les imperfections sont assez visibles lorsque l’on soulève le masque.

Quant au pochoir au trait plus épais le résultat est nettement plus correct mais loin d’être parfait.

Résultat après quelques retouches pour enlever les petites imperfections qui ne me plaisait pas

En conclusion, le pistolet à colle reste une bonne solution alternative pour réaliser masque/pochoir. La technique est simple et très rapide grâce au temps de séchage.

Je pense que dans une utilisation plus abstraite cette technique peut faire des miracles du moment que les formes réaliser sont simples ou sans trop de détails.


Ces différents essais m’auront permis de réaliser ce petit tableau en utilisant la technique du pochoir.

Tableau réalisé en utilisant la technique du pochoir

Surtout n’hésitez pas à partager vos créations;

vos avis et abonnez-vous pour ne rien manquer.

63 vues2 commentaires

2 Comments


Pascal Robert
Pascal Robert
Apr 07, 2022

Bravo Angie ! C’était pas évident du tout. Pour une première fois, tu ne t'en es pas mâle sortie !

Like
Replying to

Merci beaucoup ! C’était vraiment sympa de faire cette expérience.

Like
bottom of page